Le 30 septembre, j’ai participé à mon tout premier salon du livre en tant qu’auteur auto-éditée. Ça se passait à Captieux, en Gironde, et c’était organisé par l’association Les Plumes Indépendantes dont je fais partie. Une journée bien remplie, riche en découvertes et en apprentissage.

Au sein de ma carrière professionnelle, j’ai participé à plusieurs salons en tant qu’exposante et j’ai toujours aimé cette ambiance particulière, propice aux échanges. J’en ai retenu deux-trois petits trucs pour que ça se passe bien (faire connaissance avec ses voisins, s’intéresser à ce qu’ils font, garder le sourire sans avoir l’air d’être une psychopathe, être présente sur le stand sans être trop présente pour ne pas faire peur aux gens…) Mais c’est autre chose quand le produit, c’est vous qui l’avez créé et que vous devez autant vous vendre vous en tant qu’auteur que vendre vos livres.

C’est donc avec un peu d’appréhension que j’ai fait les 2h et quelques de route vers Captieux. Appréhension qui a vite été balayée une fois arrivée sur place lorsque j’ai découvert la jolie décoration visible de l’extérieur, notamment l’arbre à poèmes. J’ai rapidement retrouvé Erika et Loli, nos plumes en chef qui se battaient avec une porte, et d’autres auteurs qui donnaient un coup de main en cuisine. Il ne me restait qu’une seule chose à faire : installer mon stand.

Salon du livre Capieux 2018 - Salle des fêtes
Petit brouillard le matin…

Préparer un salon du livre et son stand

En amont, j’avais préparé des présentoirs pour parler de mes livres et récapituler les diverses manières de rester au courant de mon actualité, des flyers reprenant les même infos et (la veille, sous la pression de mon conjoint) quelques éléments de déco. Le but étant de permettre aux visiteurs de collecter un maximum d’informations sans avoir à trop s’approcher. Le résumé de mon livre était lisible à distance par exemple.

Décoration stand salon du livre
Des informations fixes, des éléments à emporter et une touche de couleur pour attirer le regard !

J’ai profité de l’occasion pour présenter ma mascotte Alfy. Depuis très longtemps, j’adore les mascottes et surtout j’adore les possibilités de mises en scène / storytelling qu’elles offrent. Dorénavant, Alfy m’accompagnera sur mes déplacements et sera mon compagnon d’auteur. Je sens qu’il va souvent me voler la vedette (et ça me va très bien !)

Alfy, ma mascotte
Alfy

Contrairement à ce que je pensais, je n’ai pas eu de mal à disposer tous les éléments sur mon stand. Les tables étaient grandes et je n’ai que deux livres différents. Comparée à certains de mes collègues qui avaient 4, 5 ou 6 livres différents à proposer, je m’en suis bien sortie avec les deux tomes d’Anthea.

La déco a finalement ajouté une touche de couleur qui attirait le regard sur les livres et Alfy a fièrement gardé mon stand toute la journée !

Stand Tia Wolff - Salon du livre Captieux 2018
Une déco plutôt sobre au final

Le déroulement du salon du livre

Une fois installée, j’ai fait connaissance avec les autres auteurs. Certains avaient déjà croisé mon chemin sur la toile mais, à part Erika, je n’avait encore rencontré aucun d’entre eux en personne. Les débuts ont été timides (il me faut toujours un petit temps d’adaptation en terrain inconnu) mais les discussions se sont vite enchainées. On en a profité pour faire le tour de toutes les installations : le panneau Trouvez votre auteur, l’arbre à poèmes, l’exposition de dessins et bien évidemment les autres stands.

Et puis le salon a été déclaré ouvert et l’attente à commencé.

Je ne vais pas mentir, il y a une part d’attente non négligeable dans un salon (peu importe sa taille) D’où la nécessité de ne pas hésiter à parler avec ses voisins. J’ai eu des échanges très agréables et parfois instructifs avec les auteurs qui se trouvaient à côté ou derrière moi (je suis le genre de fille qui perçoit des brides de discussions et qui se retourne brusquement pour donner son avis “Désolée, je m’incruste…” avant de réaliser que ça pourrait être mal pris…) Tout au long de la journée, je suis allée sur plusieurs stands pour découvrir les livres de mes collègues et faire connaissance. J’ai aussi eu le plaisir de rencontrer Aurélie du blog Des Livres et Moi qui tenait un stand pour parler d’autres auteurs auto-édités. Malheureusement, je n’ai pas fait tous les stands parce que j’ai aussi eu de la visite… (ce qui tombe bien puisque j’étais là pour ça !)

La séance de dédicaces

 Grâce à l’un des premiers groupes de visiteurs, j’ai eu l’occasion de réaliser ma toute première dédicace en direct, face à ma (future) lectrice. Je vous passe le moment de panique interne, le cerveau qui refuse de délivrer trois mots à écrire et moi qui essaye de garder la face en disant un truc du genre “Vous savez que vous êtes ma toute première dédicace…” A l’intérieur, j’étais en mode 200% panique. A l’extérieur, je pense que ça ne s’est vu qu’à 99%… Heureusement, elle n’a pas l’air de m’en avoir tenu rigueur. Au fil de la journée et des dédicaces, ça allait mieux, mon sourire était moins crispé et j’espère que les gens qui sont venus à mon stand en gardent un bon souvenir.

Tous les auteurs ayant participé au recueil de nouvelles Il était une plume… qui étaient présents au salon en ont profité pour le faire dédicacer par leurs co-auteurs. J’ai donc signé quelques copies, ce qui m’a pas mal aidée à me détendre et a beaucoup intrigué les autres auteurs. C’était assez marrant de voir tout le monde faire des aller-retours avec le recueil à la main en cherchant qui n’avait pas signé. Il y a une dynamique dans l’asso qui est ressortie à ce moment et que j’ai beaucoup aimée.

En milieu de journée, ma cousine et sa fille m’ont fait la surprise de venir me voir (elles ont fait une heure de route pour ça). Un vrai boost d’énergie qui fait du bien ! Bon par contre, leur porte-feuille a un peu souffert puisque je les ai envoyé vers une de mes collègues qui écrit des livres pour enfants de l’âge de ma petite cousine. C’est l’avantage de faire connaissance avec d’autres auteurs, pouvoir conseiller des lectures à ceux qui ne sont pas intéressé par ce qu’on propose (ou qui cherchent des livres à acheter en plus) Je ne sais pas si beaucoup d’auteurs le font mais, personnellement, je n’hésite pas à recommander mes collègues si l’occasion se présente.

Je ne vais pas détailler chaque rencontre mais j’ai apprécié chacune d’entre elles. Elles étaient toutes différentes et m’ont laissé de beaux souvenirs.

Bilan de ce premier salon du livre en tant qu’auteur

Pour la partie purement vente, j’ai vendu 10 livres (6 tomes 1 et 4 tomes 2) Deux personnes sont venues me voir pour avoir le second tome et ça fait extrêmement plaisir. Une jeune fille m’a d’ailleurs fait dédicacer à nouveau le tome 1 qu’on lui avait offert et qui était déjà dédicacé au nom de la personne ayant acheté la Feather Box au printemps.

Mais le plus beau bilan, c’est le bilan humain. Les visiteurs souriants (parfois plus timides que moi), ceux qui se battent contre l’envie de vider leur porte-monnaie mais qui le font quand même, ceux qui ont abandonné l’idée d’être ami avec leur banquier (coucou Aurélie), cette petite phrase lancée pour taquiner l’intéressée (“Vous êtes sa nouvelle auteur préférée”) mais qui fait extrêmement plaisir et tout simplement ceux qui prennent le temps de découvrir ton travail, même sans acheter. Les auteurs majoritairement ouverts et disposés à discuter dans la bonne humeur. Et le staff toujours disponible qui a dû faire son sport pour le mois (mention spéciale à Violette qui a retourné la terre entière pour un marque page !)

En conclusion…

Ce premier salon était une belle expérience que je renouvellerai avec plaisir. Cette première édition à Captieux a été organisée avec beaucoup de professionnalisme et un soucis du détail impressionnant par Erika et Loli. J’espère que les éditions suivantes trouveront peu à peu leur public !

Merci à Erika, Loli, Chris, Flore, Antoine, Cécile, Camille, Lucile, Marie, Peggy, Lisa, Aurélie, aux plumes non citées et aux non-plumes non citées et bien sûr aux visiteurs pour cette belle journée. Et désolée pour ceux à qui j’ai demandé 3 fois le nom !

Plus haut, j’ai parlé de mon petit tour des stands à la découverte d’autres auteurs. L’auteur a laissé place à la lectrice et j’ai ramené quelques livres dédicacés à la maison que j’ai hâte de lire ! Je vous les présenterai certainement sur Instagram. J’en ai aussi profité pour faire signer un livre que j’avais acheté il y a quelques mois. Pour conclure cet article, je vous laisse découvrir ma dédicace préférée !

N’hésitez pas à me dire vos retours sur les salons du livres en tant qu’auteur ou en tant que visiteur…

Pour sa défense, elle venait de me signer trois livres…

9 Commentaires

  1. Très joli copte-rendu Tia ! De mon point de vue, tu avais l’air à l’aise, on aurait même dit que tu avais déjà fait ça. Mais je comprends parfaitement les tensions internes, le stress au moment de signer ses premières dédicaces, la timidité avec nos collègues… Sur plein de points, je te rejoins.

    • Merci 🙂 Il faut croire que je suis bonne comédienne ! Après j’ai l’habitude des salons, ça aide un peu à garder planquée la partie de moi qui panique…

  2. Très bon résumé ! Je suis vraiment très très content pour toi. Bravo !

    J’ai hâte de pouvoir te rencontrer, et avoir ma dédicace du premier tome d’Anthea !

  3. Merci pour ce super retour ! Mais je t’en veux de montrer ma dédicace moche écrite de travers xD (Je plaisante, je m’en fous, j’étais au bout de ma vie à signer tant de livres à la suite. C’est déjà un miracle qu’il n’y ait pas de faute haha.)
    Ta photo de l’entrée est trop belle **

  4. Tu as bien fait de t’incruster dans notre conversation, Tia! C’était un plaisir de faire ta connaissance et de passer cette journée sur un stand voisin du tien. Et c’est sympa de lire ton récit pour découvrir ton point de vue sur la journée.
    Au fait, j’ai commencé ton bouquins 😉

    • Il faut pas m’encourager à écouter les conversations des autres 🙂 Le plaisir a été partagé en tous cas !
      J’espère qu’Anthea te fera passer un bon moment… Bonne lecture !

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.